Le comeback et les coups de coeur qui vont avec.

Hello, hello,
Comment faire son comeback après si longtemps ? Je ne sais pas. Simplement, j’imagine …
Alors, voilà, je suis là. 1 an et quelques mois après avoir dit Hello à 2019.
Emmenée par l’envie de vous parler ateliers créatifs et D.I.Y. – bien sûr – et de partager mes dernières découvertes, tips de voyages et autres contenus « Good Vibes » avec vous, ici, à défaut de pouvoir le faire dans la vraie vie « jusqu’à nouvel ordre ». I’m back (dans les bacs. Oui, je sais…).
J’ai donc profité de ce temps en pause pour avancer sur les projets « en-cours », la petite liste que l’on rêve de barrer. Et puis, pour moi, c’était nécessaire d’avoir le sentiment de contrôler quelque chose dans tout ça. Barrer donc le refresh du blog. Et le comeback avec.

mood-confinement
INVENTAIRE DE CONFINEMENT

Sur l’année qui s’est écoulée, je ne m’attarderai pas plus que ça : une année en dents de scie avec quelques coups durs, un/des changement(s) de boulot et un mariage à préparer puis à célébrer (et ça, j’y reviendrai) !
Quelques voyages aussi : la révélation à Lanzarote et les retrouvailles new-yorkaises. La Mer du Nord.
Et ce besoin qui a tout chamboulé : s’écouter avant tout. Break.

Ces 8 dernières semaines, je les perçois un peu comme le point final d’un travail sur moi, commencé il y a quelques mois. Le point qui boucle la boucle d’une certaine façon … De quoi j’ai besoin, vraiment ? Qu’est-ce qu’il me manque ? Que retrouverai-je avec plaisir ? Où je veux aller vite ? …
Cette liste, j’ai adoré la faire. Je l’ai savourée comme un bonbon à la violette qui fondrait dans la bouche. J’y ai mis tout mon coeur et j’ai pris TOUT MON TEMPS.

Alors, pour ne pas faillir à la tradition, je vous livre mes favoris de ces dernières semaines, mes indispensables et puis ces lieux, personnes ou choses qui m’ont manqué fort et que j’ai hâte de retrouver à Lille et ailleurs.

ROMAIN LAPRADE – PARASOL

Pour s’évader.
A défaut de partir quelque part (au hasard, voir la mer), j’ai eu besoin de m’évader ces dernières semaines, de pouvoir me sentir ailleurs à travers des mots, des images ou des sensations. J’ai donc multiplié les occasions en fouinant dans la bibliothèque et sur internet.

Du côté des oreilles, j’ai pris pas mal de plaisir à écouter la série documentaire « Une histoire du Dancefloor » sur France Culture, qui refait tout l’historique du dance floor depuis ses prémices. Un régal qui donne le sourire et fait rêver d’un autre temps.
Je me suis aussi plongée dans la vie des autres en écoutant Transfert de Slate ou quelques épisodes de Entreprendre dans la Mode, desquels il y a toujours quelque chose à prendre.
J’ai écouté peu de musique au final, à part quelques mixs de l’amoureux sur son Mixcloud.

Du côté des yeux, je suis partie faire un « Roadtrip brut en Amérique » avec Des Pépites dans le Goudron de Matthieu Morin. Le ton un peu gonzo, le mix de photos cools, ou parfois « de touristes » et des illustrations hyper denses, pop et colorées de Camille Lavaud Benito. Un environnement dans lequel on rêverait de se perdre.
J’ai également passé quelques heures à me balader dans la belle édition des Distances de Romain Laprade chez Yvon Lambert. Des paysages exotiques aux couleurs surannées. Ca sent bon les vacances, la Californie, le sel et la crème solaire.
J’ai redécouvert le plaisir de lire des newsletters. Choisies avec soin. Le rendez-vous hebdomadaire de Garance Doré, top pour bosser son anglais. La Week(ly) de Aesop, toujours très juste, inspirante et pas cliché. Et les 365 jours d’inspiration de Anne-Solange Tardy, bourrés de tips créatifs en tout genre.
Et j’ai regardé The Wire. Enfin. La claque. Revu Belgica de Felix Van Groeningen, génial portrait de la Fête belge. Ou tout ce qui m’a manqué ces dernières semaines. Et adoré passer 10 ans avec Miyazaki et suivre son processus créatif.

PAYSAGE EN PAPIER DÉCOUPÉ – LE VOLCAN, LA RÉUNION

Pour occuper les mains.
Au début du confinement, j’ai été tellement surprise par cette situation si soudaine et ce qu’elle entrainait professionnellement que je n’ai eu ni envie, ni inspiration pour quoi que ce soit.
Et puis, doucement, c’est revenu. J’ai enchainé du tissage de perles Miyuki, des broderies en veux-tu en voilà, un journal de confinement dessiné et des paysages en papier découpé. J’ai rafraichi le blog, un bon coup. On a refait le jardin, déménagé la maison et enfin commencé notre herbier. On a beaucoup cuisiné aussi.
Boulimie créative.

LES ARTISANES, LILLE

Pour la revanche.
Parce que Lille, toi et tes habitudes, vous m’avez terriblement manqué.
De quoi j’ai envie, maintenant ? (A part de voir la famille et les copains et la mer, bien sûr).

  • Un pain au chocolat de chez L’Ogre de Carrouselberg.
  • Un sorbet chocolat noir de chez Gelato & Coffee.
  • Un petit tour chez Atelier Kumo pour le bisou et sa sélection papeterie.
  • Un falafel chez Oum Falafel. Et une frite orientale.
  • Un saut chez Mademoiselle Biloba pour chopper quelques indispensables verts.
  • Faire du vélo, longer la Deûle jusqu’à en avoir mal aux jambes.
  • Une séance chez le coiffeur. Je n’aurai jamais imaginé que ça me manque autant.
  • Un bouquet de fleurs fraiches dont j’aurai choisi toutes les fleurs.
  • Un passage chez BeBop pour une jolie pièce estivale.
  • Une minuscule virée chez Aesop pour leur baume Résurrection. Aussi bon pour les mains que pour le coeur.
  • Vous retrouver pour un atelier chez Les Artisanes. Le 23 Mai, pour info !
SERRE TROPICALE, JARDIN DES PLANTES DE LILLE

Et j’attendrai encore un peu pour le reste :

  • Un gouter chez Oxalis et Bergamote qui m’ont donné tellement envie avec leurs recettes gourmandes version Covid.
  • Un déjeuner en amoureux chez Itsy Bitsy.
  • Ou avec les copines à L’Idéal.
  • Une soirée au Présentoir en bonne compagnie.
  • Un tataki de thon au sésame grillé chez Les Petits Poissons.
  • Un gin Tonic en terrasse au Riddim.
  • Un chaï du Tamper et la part de gâteau qui va avec.
  • Un verre de vin et une planche de la Mer au Jaja.
  • Un diner en amoureux chez Izumi.
  • Des huîtres sur le Marché du Vieux-Lille.
  • Une virée à Gand, Courtrai, Bruxelles ou Anvers.
  • Une ballade au Jardin des Plantes et dans sa serre tropicale.
  • Voir l’exposition Kentridge au LAM.
  • Profiter du sunset du jeudi à St So.
  • Danser sur du vrai son. Avec des gens.
  • Me lever aux aurores pour trouver des merveilles en brocantes.

Alors, vite ! La revanche ! Viens, je suis prête.
Et vous, de quoi vous avez rêvé ces dernières semaines ?

2 comments Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 5nU1UD to the field below: