Papercut et compagnie – La vie à l’atelier #30

Et si on jouait avec du papier ? Cette phrase a un peu été le leitmotiv de cette fin d’année.
Après un paquet d’ateliers dédiés au fil, j’ai donc eu envie, pour finir en beauté, de revenir à mon premier amour, le papier. Ô joie du papercut !
Repousser les limites (ou ne pas s’en fixer), ne pas compter les heures et surtout, surtout s’amuser.

Alors, ces dernières semaines, j’ai imaginé, coupé, collé, rêvé, testé, déchiré, jeté et collé encore jusqu’à arriver au résultat escompté. Et entre l’atelier autour des monstres en papier découpé dont je vous parlais ici, cet atelier de faux tee-shirt et vrais badges à customiser pour l’exposition du copain Nikibi ou l’atelier spécial Fête de la musique durant lequel on s’est amusé à donner une seconde vie à des cassettes chinées à la Maison folie de Moulins, je m’en suis vraiment donnée à coeur joie.

Du coup, tandis que je décompte les jours avant la pause estivale bien méritée, je suis passée en mode été à l’atelier. Ralentir le rythme, prendre son temps et souffler. Ranger un peu le grand bazar accumulé depuis des mois. Et imaginer un dernier petit DIY qui, évidemment, ne pouvait que mixer fils et papier.
Et c’est à retrouver très vite par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 9mMq79 to the field below: