Et si on parlait macramé ? Ep.1 : Inspirations

Lobby du Ace Hotel de Palm Springs – Décor en macramé par Michael Schmidt Studios

Après vous avoir beaucoup parlé de broderie, série à (re)découvrir ici, me revoici avec une petite série d’articles autour d’une autre pratique textile remise au goût du jour : le macramé.

Le macramé moderne, loin des tentures en chanvre seventies ou des compositions marines, reprend les bases de cette technique ancestrale : une composition complexe mêlant différents types de noeuds, mais avec un petit twist amené par le choix des matières ou par des réalisations graphiques et épurées.
Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter quatre de ces artistes textiles dont l’univers et le travail me touchent particulièrement.  De celles qui vous donnent envie de faire des noeuds pendant des heures durant ou, plus simplement, d’économiser un peu pour pouvoir s’acheter LA pièce. Plutôt bohème et folk ou arty à tendance monumentale, leurs créations sont de celles que j’adorerai pouvoir voir, toucher et, pourquoi pas, accrocher dans mon intérieur.

On commence avec le travail de Ana Morais aka Casulo, à découvrir aussi ici. C’est sûrement parmi les créations d’Ana que j’ai eu le plus de mal à faire une sélection. C’est bien simple, j’aime tout. A commencer par ses porte-plantes complexes et simples à la fois, qu’elle décline à l’infini mais aussi ses grandes pièces sur supports contrastés : cuivre, bois … et l’élégance qui se dégage de chacune de ses créations. Et j’aime la modernité avec laquelle elle se joue des contraintes et s’éloigne du macramé à proprement dit pour utiliser le fil, simple, ni tissé, ni noué, comme un matériau noble, qu’elle met en scène dans des compositions géométriques ultra-graphiques.

On continue avec les créations bohèmes et natures de Julie Eye See. J’ai découvert l’univers de Julie grâce à son Instagram, il y a déjà quelques années et je me souviens très bien du crush que j’ai eu à l’époque pour sa Mandala Collection, cette série de macramés/attrape-rêves qu’elle avait shooté sur sa caravane multicolore. Et à chaque nouvelle photo de Julie, qu’elle mette en scène ses créations ou dévoile un peu de son intérieur, sa région ou sa famille, je suis touchée. J’aime le côté gypsy et folk, le naturel et la fraîcheur qui transparaissent tant dans ses créations que dans son univers. Et puis, je l’avoue, j’aime un peu sa région et ce qu’elle en donne à voir me donne encore plus envie d’aller faire un tour en « French California ».

Place maintenant à une autre frenchie : Amandine B. qui se cache derrière le nom de Maison Léone, à découvrir également ici. Les créations d’Amandine m’impressionnent toujours de part leur complexité, leur sobriété et leur justesse. Jamais trop, jamais trop peu. Ces créations, souvent graphiques, mixent habilement tissage et macramé dans des pièces de grand format à la frontière entre objet d’artisanat et oeuvre d’art. Technique et poésie, le mélange parfait.

On termine cette sélection avec les installations – sculptures de Sally England. Avec le travail de Sally, on s’éloigne clairement de la « déco » pour des créations plus arty, à l’instar de ses sculptures en 3 dimensions, exposées dans une galerie de Los Angeles, ou de cette tenture murale monumentale qui orne le salon de Julianne Moore. La démarche reste pourtant la même : un retour vers un certain artisanat, une pratique qui tend vers la méditation, le tout dans une esthétique très « Slow Life » à découvrir ici.

Evidemment, j’aurai pu continuer cette sélection encore et encore et je vous conseille vivement un petit tour sur Pinterest ou Instagram pour trouver à votre tour les artistes qui vous feront vibrer. De mon côté, j’ai préféré me limiter à mes « chouchous » que je suis depuis longtemps et qui ne m’ont jamais ni lassés, ni déçus.

J’espère d’ailleurs que cette sélection vous a plu et je vous laisse avec une dernière image, très pinterestable pour le coup, en attendant la suite.
Jenn Elliott Blake stylisme pour BHLDN (source)

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 9JdV5K to the field below: