Mai / Love

mai love - wundertute

Hop, le joli mois de Mai est bel et bien terminé et plus que quelques semaines avant l’été. Youpi, j’ai envie de dire.
Sinon, en Mai, j’ai pas mal vadrouillé et fait quelques belles découvertes. Rassurez-vous, je ne vais pas (encore) vous parler de voguing ! Trêve de blablas et en avant pour une sélection très summertime, mais pas que …

En Mai, j’ai donc aimé :
1. Lire la passionnante histoire des Colorama de Kodak qui ont orné le hall de Grand Central à New-York pendant quelques décennies dans ce super article de Télérama.
2. Faire des badges personnalisés pour des copains et me rendre compte que la plupart des images so 80’s que j’aime sont l’oeuvre de japonais, comme celle-ci de Eljin Suzuki.
3. Baver devant les magnifiques macramés de Julie qui sont à shopper sur son eshop We Are Family et me perdre dans son blog.
4. Regarder – enfin – l’intégral de la série True Detective. Si il fallait une série à la Twin Peaks aujourd’hui, je crois bien que ça serait celle-là.
5. L’expo de Nathalie Lété au Musée de la Piscine de Roubaix. Je n’ai jamais été très fan de ces dessins mais devant ces céramiques, broderies et tapisseries, j’ai vraiment fait « Waw ».
6. Ce maillot de bain We Are Handsome et puis tous les autres aussi en fait. Ca ne manque jamais, tous les ans, je me fais avoir. Dommage qu’ils soient un peu hors budget.
7. Parler de ces hôtels qui font rêver et retomber sur l’hôtel Aire de Bardenas, perdu dans le désert espagnol. Je ferai bien un petit séjour dans les Bardenas rien que pour le plaisir d’y passer la nuit.
8. Danser sur le morceau Mopedbart des imprononçables Hubbabubbaklubb. Ca sent l’été.
9. Cette image plein de poésie de Rachel Thomas. Bulle de savon et glace, what else ?
10. La chouette série de photos Abandoned Love de Peyton Fulford. Des mots d’inconnus transformés en bannières qui viennent redonner vie à des bâtiments à l’abandon.
11. Revoir le docu « Rize » de David LaChapelle sur la scène Krump de Los Angeles. Vous voyez, je m’intéresse à d’autres danses que le voguing parfois !
12. Découvrir le très beau travail de Hélène Lefeuvre grâce à une exposition chez Des Petits Hauts. Couleur et rotin. Beauté.

J’ai fini mon tour. J’espère bien que le mois de Juin sera aussi riche de belles découvertes, pas vous ?

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string peNQhv to the field below: