København, Copenheaven

Chose promise, chose dûe, me revoilà avec les photos de la belle Copenhague.
Nous n’y sommes restés que quelques jours mais quand je m’écoute en parler, je me rends compte à quel point ce mini-trip m’a plu. C’est bien simple, je n’arrête pas d’en parler. Et le vélo par-ci, et la green attitude par-là … tout est prétexte à comparaison. Ahum.

En triant les photos, j’ai eu envie de vous montrer l’atmosphère de cette ville, un mélange du vert des parcs, fleuristes et maisons ornées de verdure, du bleu de l’eau, omniprésente. Mais aussi de la brique rouge et des façades multicolores qui cachent des petites boutiques (ou grandes -> salut, Hay Shop !) de design, friperies et autres restos parfaits.

Impossible de passer à côté d’une petite ballade à Christania, évidemment. Christania, c’est un peu la raison du choix de cette destination. Outre le fait de vouloir découvrir Copenhague, je voulais surtout voir Christania avant que ce quartier auto-géré ne soit détruit. J’en rêvais depuis l’adolescence ! Et dès qu’on sort de Pusher Street et qu’on s’éloigne un peu des sentiers battus, WAHOU ! Des petites maisons faites de bric et de broc avec un air de campagne comme je n’en avais jamais vu en pleine ville. Incroyable (et parfait).

Et puis des petits détails, de ceux que l’on ne trouve qu’en levant les yeux et en se perdant dans les rues qu’aucun guide ne recommande. Tomber sur une superbe fresque au détour d’une rue ou finir la journée dans un petit troquet où l’on ne parle pas anglais, je pense bien que c’est ce qui m’excite le plus quand je voyage. Sortir des sentiers battus donc.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 920thE to the field below: