Flocons en pagaille – Tuto DIY

Comme prévu, me revoilà avec un petit DIY hivernal : un flocon de neige version géante et cosy. De quoi pimper vos décorations de Noël et réchauffer votre intérieur.
Pour la petite histoire, ça faisait un moment déjà que j’avais envie de vous proposer un DIY autour des « ojos de dios », ces gri-gris mexicains que l’on voit un peu partout mais j’avais envie d’une version plus travaillée que le carré coloré habituel sans trop savoir quoi en faire. L’esprit de Noël aidant, le voilà enfin avec une raison d’exister !
Pour ce DIY de Noël, prévoyez un peu de temps quand même et surtout pas mal de patience. Ca n’est vraiment pas compliqué, il vous faudra juste prendre votre temps pour un rendu au top.
Et pssssttt, n’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir !

– Réaliser un flocon de neige – ojo de dios –

Le matériel :
– Un crayon de bois.
– Une paire de ciseaux.
– Une règle ou un réglet métallique.
– Un pistolet à colle – facultatif -. Dans la version traditionnelle, les baguettes ne sont pas collées ensemble mais simplement maintenues grâce au fil.
– Une petite scie à dos et une boîte à onglet.
– Des baguettes de bois. Ici, j’ai utilisé 4 baguettes de 40cm de long et de 6mm de diamètre et 8 baguettes de 7cm que j’ai coupé dans les chutes. Pour une version plus petite, vous pouvez utiliser des pics à brochette en bois.
– Des pelotes de fils dans un camaïeu de blanc/beige. Ici, j’ai utilisé du fil de coton mercerisé, des pelotes de laine que j’avais chinées, un fil mi-coton mi-acrylique.
– Du fil doré ou argenté. Ici, il s’agit de lurex doré.

Les différentes étapes :

Commencez par marquer le centre de vos 4 grandes baguettes de bois, elles vous serviront de base
pour les 2 Ojos de Dios qui composent notre flocon.
A l’aide du pistolet à colle, collez les baguettes deux par deux en croix.

Créez le coeur de votre Ojo de Dios en fixant les 2 baguettes de votre première croix ensemble. Pour cela, faites 3 boucles bien serrées dans une diagonale puis 3 boucles dans l’autre diagonale.

Commencez votre « tissage ». Le principe est toujours le même : dans le sens inverse des aiguilles d’une montre,
allez chercher la baguette suivant celle où est fixé votre fil, faites une boucle en passant d’abord au dessus
puis en dessous, tirez puis « abaisser » votre boucle au bord de la précédente et recommencez le même mouvement
sur la baguette qui suit.

Pour que votre tissage soit régulier, il vous faut garder deux choses en tête : votre fil doit toujours être bien tendu et vous devez toujours arrêter votre tissage au niveau de la baguette où vous l’avez commencé.

Quand vous avez terminé avec votre première couleur, faites une boucle autour de votre dernière baguette puis un double noeud sur l’envers et changer de fil puis, reprenez le mouvement : allez chercher la baguette suivant celle où est fixé votre fil, faites une boucle en passant d’abord au dessus puis en dessous, tirez puis « abaisser » votre boucle au bord de la précédente et ainsi de suite.

Une fois votre première base terminée – ici, un carré de 5,5 cm -, passez à votre deuxième jeu de baguettes et reprenez les différentes étapes : d’abord le coeur en croisant 3 fois dans un sens puis 3 fois dans l’autre puis le tissage jusqu’à obtenir un carré de la même taille que le premier réalisé. Pour cette seconde base, inutile de changer de couleur, ce carré sera en dessous et donc les variations ne seront pas visibles.

Une fois vos deux carrés réalisés, superposez les en diagonale puis retournez les.

Nouez le fil qui vous servira à lier vos deux bases ensemble sur l’une des baguettes du carré inférieur.

Puis, allez chercher cette même baguette à l’opposé et faites passer le fil en dessous de la baguette.
Reproduisez cette étape 3 fois avant de passer à la baguette suivante en tournant toujours dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Faites 2 tours puis faites un noeud.

Changez de fil et recommencez à tisser sur le même principe que précédemment : allez chercher la baguette suivant celle où est fixé votre fil, faites une boucle en passant d’abord au dessus puis en dessous, tirez puis « abaisser » votre boucle au bord de la précédente et recommencez le même mouvement sur la baguette qui suit.

Cette fois, vous ne tissez plus sur 4 baguettes mais sur 8. Faites autant de tours que vous le souhaitez et changez de matière et de couleur de fils comme il vous plait avant de passer à la dernière étape : le tissage en pointes.

Pour réaliser le tissage en pointes, nouez votre fil sur une première baguette puis allez chercher non pas la baguette suivante mais celle encore après en faisant attention à bien passer sous la baguette sur laquelle vous ne vous fixez pas. Puis reprenez le tissage selon le même principe mais en vous fixant sur une baguette sur deux.

Quand votre nouveau carré est suffisamment grand, passez à la seconde série de pointes en allant chercher une baguette « vierge » à l’opposé de votre dernier point d’accroche – je vous ai mis une petite flèche sur la photo -.
Et fixez vous à une baguette sur deux en faisant bien à attention à toujours passer sous la baguette sur laquelle vous ne vous fixez pas. Faites autant de tours que vous le souhaitez puis faites une boucle autour de votre dernière baguette et nouez votre fil.

Après avoir mesuré la longueur de bois vierge qu’il vous reste sur chaque baguette, coupez 8 baguettes
de 3 cm de moins que la longueur restante.

Marquez le milieu de vos petites baguettes puis, en partant du bout de vos grandes baguettes,
reportez la même distance avant de coller en croix sur vos 8 axes.

Réaliser un mini Ojo de Dios sur chacune des croix selon le même principe que précédemment : d’abord le coeur en croisant 3 fois dans un sens puis 3 fois dans l’autre puis allez chercher la baguette suivant celle où est fixé votre fil, faites une boucle en passant d’abord au dessus puis en dessous, tirez puis « abaisser » votre boucle au bord de la précédente et ainsi de suite.

Fixez votre dernier fil et « égalisez » vos carrés en n’hésitant pas à resserrer ou étirer un peu les laines pour que vos fils s’arrêtent toujours à la même distance du bord.

Ta-dam !
Voilà, votre flocon de neige – ojo de dios moitié mexicain moitié scandinave (oui, oui, je trouve) est enfin terminé.
Maintenant, il ne vous reste plus qu’à lui trouver la place idéale  ou à le décliner à l’infini si l’envie vous prend d’en décorer votre sapin ou d’en orner vos paquets cadeaux.

Allez, pas d’excuse, il vous reste un peu plus de 2 semaines !

En espérant que ce nouveau DIY vous ait plu.
Bisous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string nCG2bb to the field below: