Souvenirs en cadres – Tuto DIY

J’adore voyager. Et plus les années passent, plus j’ai l’impression qu’il ne s’agit plus seulement d’une envie mais presque d’un besoin. Besoin d’aller voir ailleurs comment ça se passe, de m’imprégner d’autres cultures, d’autres atmosphères et de découvrir, toujours plus.

De chaque voyage, je ramène des souvenirs, des petits morceaux de papiers patiemment amassés. De Bruxelles ( ♥ et grosse pensée ), j’en ai une boîte pleine : proximité et histoire personnelle obligent. De New-York, Berlin, Paris ou Copenhague aussi.

Aujourd’hui, je vous propose donc un DIY facile et hyper efficace pour mettre en valeurs vos souvenirs de voyages : un cadre à la manière de ces petits cadres indiens en verre et laiton qui font fureur depuis quelques mois.

– Fabriquer un cadre sur-mesure à accrocher –

Le matériel :
– Une règle métallique.
– Une paire de ciseaux.
– Des pinces à dessin.
– Des chutes de plexiglas. Ici, j’ai récupéré des plaques de 25cm sur 50cm, d’une épaisseur de 1,5mm.
– Un rouleau du masking-tape de votre choix. Pas trop fin – ici, 1,5cm – et surtout qui colle bien ou du scotch d’encadrement en kraft.
– Un cutter avec une lame neuve.
– Un bic.
– Une pointe métallique.
– Une mini-perçeuse avec une mèche assez fine. Si vous n’en avez pas, un clou et un briquet feront également l’affaire.
– Une trentaine de centimètres d’une jolie chaine.
– 2 gros anneaux métalliques.
– Une pince coupante et une pince à bout rond.
– Une planche à découper.
– Et évidemment, quelques souvenirs de voyages, en papier.

Les différentes étapes :

Tout d’abord, placez vos souvenirs sur un bord de votre plaque. Le cas échéant, recoupez-les ou retirez les épaisseurs en trop.

Mesurez ensuite la largeur nécessaire à votre composition et reportez cette mesure sur vos plaques de plexiglas.
Faites un petit repère au bic en haut et en bas de chaque plaque.

A l’aide d’un cutter bien affuté et d’une règle métallique, tracez une ligne d’un repère à l’autre sur chacune de vos plaques. Pour la découpe d’un plexiglas de 1,5mm, je vous conseille de reproduire ce geste 30 fois dans un sens puis 30 fois dans l’autre sens sur chacune des plaques, en gardant toujours votre règle en place afin d’éviter de « dévier ». Vous pouvez bien sûr passer cette étape en utilisant une scie pour la coupe ou en faisant couper votre plexiglas directement dans votre magasin de bricolage préféré. Mais personnellement, je préfère faire la coupe moi même pour des finitions plus propres.

Une fois vos – nombreux – traits tracés, placez la ligne de coupe de votre plaque sur le bord d’une table bien stable, maintenez bien votre plaque d’une main et de l’autre main, pliez votre plaque jusqu’à ce qu’elle cède. Reproduisez cette étape sur votre seconde plaque.

A l’aide d’une pointe métallique, faites un repère aux emplacements prévus pour passer vos anneaux sur la plaque supérieure. Ici, mes repères sont placés à 1cm du bord mais leur emplacement dépend de la largeur de votre masking-tape et de la taille de vos anneaux. Puis perçez la première plaque à l’aide de votre mini-perçeuse ou d’un clou, tenu avec une pince et préalablement chauffé avec un briquet. Superposez vos deux plaques, marquez à nouveau l’emplacement de vos trous puis perçez la seconde plaque.

Recréez votre composition sur la plaque de fond en veillant à ne pas couvrir les trous pour passer vos anneaux. Placez la plaque du dessus puis maintenez les deux plaques ensemble à l’aide de pinces à dessins, placées sur 3 côtés.

Prenez votre masking-tape et collez-le sur une largeur de 5 à 7mm sur le premier bord de votre plaque. Faites attention à le placer parallèle au bord et à garder suffisamment de largeur pour recouvrir les tranches de vos plaques et l’arrière.

Retournez votre plaque et rabattez le masking-tape progressivement sur la face arrière afin d’éviter les plis et fermez les angles.

Faites de même sur les 3 autres côtés en retirant les pinces à dessin au fur et à mesure. Ca y est, votre composition est encadrée.

Prenez maintenant votre premier anneau. A l’aide de la pince à bout rond, ouvrez votre anneau non pas sur le côté mais en le tirant vers l’avant en faisant attention à ne pas trop le déformer. Enfilez votre plaque puis votre chaine sur l’anneau et refermez-le soigneusement. Coupez votre chaîne à la longueur souhaitée puis reproduisez ces étapes de l’autre côté.

Votre premier cadre à souvenirs est maintenant terminé.
Il ne vous reste plus qu’à lui trouver une place dans votre intérieur, histoire de repenser à vos dernières vacances un peu plus souvent !

Et surtout, il ne tient qu’à vous de le décliner : à suspendre ou à poser, pour vos souvenirs de vacances mais aussi pour toutes ces jolies cartes postales et autres petits papiers dont on ne peut se séparer.

Pour la petite histoire, en grande collectionneuse de belles images, j’achète régulièrement des sérigraphies qui, à mon grand désespoir, n’ont jamais un format « standard » et quand arrive le moment de les encadrer, c’est toujours le drame. Ca fait donc plusieurs années que je les encadre de cette manière : un peu d’huile de coude et de patience et plus besoin d’encadreur !

Alors, souvenirs de voyages ou belles images, il n’y a plus qu’à choisir !
J’espère que ce DIY vous aura plus et à très vite pour de nouvelles aventures créatives ! 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 2RXz3J to the field below: